Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 avril 2009 4 02 /04 /avril /2009 01:06








Terre des marchands, bleu de reine,

Une caravane se presse dans la plaine…

Majesté millénaire et sable du désert :

On voit l’étrange cité sortir de terre.

                  

L’or, le lapiz et la turquoise se traînent,

Les couleurs éclatent, les épices tournoient,

Partout des voix, bruissement de la soie :

C’est l’Orient vibrant qui ondoie sa traîne.

 

Les fils de Tamerlan quittent le tapis de prière

Un voile de lune jeté sur leurs peines

Et l’âpre négoce se poursuit sans haine

Béni de la coupole bleu-vert.

Partager cet article

Repost 0
Published by Marie-Virginie - dans Un peu de poésie
commenter cet article

commentaires

Hélène 03/04/2009 14:28

J'admire bien trop le génie de Baudelaire pour me comparer à lui... Disciple de Pierre Lotti? Depuis que j'ai eu le plaisir de visiter sa maison à Rochefort. Merci pour les commentaires en tout cas :-)

Aend 03/04/2009 14:15

Jolie description!
L'invitation au voyage de baudelaire devrait en pâlir de jalousie!
Disciple de Pierre Lotti?

L'orange Maltaise

  • : L'orange maltaise
  • L'orange maltaise
  • : « Il pourrait se trouver, parmi [mes lecteurs] quelqu’un de plus ingénieux ou de plus indulgent, qui prendra en me lisant ma défense contre moi-même. C’est à ce lecteur bienveillant, inconnu et peut-être introuvable, que j’offre le travail que je vais entreprendre. Je lui confie ma cause ; je le remercie d’avance de se charger de la défendre ; elle pourra paraître mauvaise à bien du monde ! » (Mémoires de la Duchesse de Dino, 1831)
  • Contact

Liens

Archives