Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2009 5 03 /04 /avril /2009 09:36

 

 

 

 

Je ne sais moi-même

Que tirer de ce bilan mitigé

Sinon signe de modernité.

 

 

 

 

Que ça choque un peu

Que ça fasse vendre mieux,

 Gagner la rentrée littéraire

C’est original, il faut le faire.

 

Je déteste ce style putréfié

Vers dans un fruit pourri…

Une perversité bien calculée

 M’a pourtant saisie.

 

Je déteste ce teint de cadavre immonde,

Et ces lèvres obscènement rouges.

Je déteste cette petite tête ronde,

Et ces cheveux dont pas un ne bouge.

 

La blanche neige d’aujourd’hui,

Est anorexique

Ses livres le sont aussi.

Le génie est-il un pervers psychotique ?

 

En pensée j’ai vomi,

En lisant les livres d’Amélie

Vais-je maigrir?

Elle me fait bien écrire…

 

Elle m’a dégouttée

Elle m’a déroutée

Et ça n’a pas été

Le cas de tous les mauvais.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Marie-Virginie - dans Un peu de poésie
commenter cet article

commentaires

Aend 03/04/2009 14:03

Et ça c'est fait!
tu ne devrais pas tarder à avoir un commentaire de Florian...
Là aussi c'est bien dit, et le comique est raffiné à souhait!

L'orange Maltaise

  • : L'orange maltaise
  • L'orange maltaise
  • : « Il pourrait se trouver, parmi [mes lecteurs] quelqu’un de plus ingénieux ou de plus indulgent, qui prendra en me lisant ma défense contre moi-même. C’est à ce lecteur bienveillant, inconnu et peut-être introuvable, que j’offre le travail que je vais entreprendre. Je lui confie ma cause ; je le remercie d’avance de se charger de la défendre ; elle pourra paraître mauvaise à bien du monde ! » (Mémoires de la Duchesse de Dino, 1831)
  • Contact

Liens

Archives