Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 avril 2009 6 11 /04 /avril /2009 11:03





 

Le Septième Sceau, Ingmar Bergman[1]

 

 

« Quand il eut ouvert le septième sceau

Il se fit dans la nuée

 Un silence d’une demi-heure »

Apocalypse 8 :1

 

 

 

La Mort sur une plage,

La Mort en noir et blanc,

Un  Chevalier en age :

La mort éventre ses rangs.

 

Qui ose donc la braver ?

Un chevalier parti la chercher

Aux croisades. Et revenu,

Qui n’en veut plus.

 

La Mort, marbre cruel,

Sourit : une pièce se rebelle

Contre l’échiquier.

Elle voudrait le temps de prier

 

Un Dieu qui n’existe pas

Mais seule la Mort le sait.

Le Chevalier ne le dit pas :

C’est un enfant qu’il veut sauver

 

La Mort patiemment

Attend que sonne l’heure :

Le damier est sa couleur

Celle de la peur et du néant.

 

Le Chevalier appelle son fou

A l’aide. Il est déjà mort.

Et seul voit l’artiste fou

Le Chevalier contre la Mort.

 

 

 



[1] Le Septième Sceau, Det sjunde inseglet, est le titre d’un film en noir et blanc d’Ingmar Bergman de 1957 qui évoque la rencontre  d’un chevalier avec la mort aux temps des croisades et de la Grande Peste. Tout au long du film, le chevalier retrouve la mort sur une plage où ils jouent une partie d’échec.


Partager cet article

Repost 0
Published by Marie-Virginie - dans Un peu de poésie
commenter cet article

commentaires

Aend 11/04/2009 12:18

Et moi qui ne connais même pas ce film!
On en a des choses à voir ensemble!

L'orange Maltaise

  • : L'orange maltaise
  • L'orange maltaise
  • : « Il pourrait se trouver, parmi [mes lecteurs] quelqu’un de plus ingénieux ou de plus indulgent, qui prendra en me lisant ma défense contre moi-même. C’est à ce lecteur bienveillant, inconnu et peut-être introuvable, que j’offre le travail que je vais entreprendre. Je lui confie ma cause ; je le remercie d’avance de se charger de la défendre ; elle pourra paraître mauvaise à bien du monde ! » (Mémoires de la Duchesse de Dino, 1831)
  • Contact

Liens

Archives