Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2009 6 06 /06 /juin /2009 22:23

 



Dem Grafen L. gewidmet

 

 

 

 

Des pas sur le marbre froid,
  Une silhouette avance, se dresse et ploie :

Il neige sur le cœur

De l’homme qui quitte cette demeure.

 

Le ciel est de plomb

Les plombs, c’est la prison

Dont on ne sort que par le pont

Des soupirs[1].

 

Il a tout compris, c’est fini

Il était déjà sage, il n’a rien appris

Et quand il a perdu ses amis

Il n’a eu qu’un sourire.

 

Il souffre mais ne hait point

Lui qui n’a jamais cru en rien

Cette phrase lui revient :

Kyrie eleison ! Miserere nobis !

 

Et s’arrêtant un instant,

Il pense à elle

C’est qu’elle est si belle…

Elle comprendrait sûrement.

 

Se pourrait-il

Qu’il n’ait pas vu

Ce qu’il a toujours su ?

Pourquoi faut-il

 

Qu’il souffre tant

Pour voir l’aube d’un jour différent ?

Mais il n’y a plus qu’elle maintenant

Et l’air d’une matinée de printemps.





[1] « Les plombs » est le surnom donné à Venise aux cachots du dernier étage de la prison reliée au palais des Doges par le Pont des soupirs. Ce pont, en marbre blanc et en pierre d’Istrie, permettait aux prisonniers et aux condamnés de jeter un dernier regard sur Venise.

Partager cet article

Repost 0
Published by Marie-Virginie - dans Un peu de poésie
commenter cet article

commentaires

L'orange Maltaise

  • : L'orange maltaise
  • L'orange maltaise
  • : « Il pourrait se trouver, parmi [mes lecteurs] quelqu’un de plus ingénieux ou de plus indulgent, qui prendra en me lisant ma défense contre moi-même. C’est à ce lecteur bienveillant, inconnu et peut-être introuvable, que j’offre le travail que je vais entreprendre. Je lui confie ma cause ; je le remercie d’avance de se charger de la défendre ; elle pourra paraître mauvaise à bien du monde ! » (Mémoires de la Duchesse de Dino, 1831)
  • Contact

Liens

Archives