Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juillet 2009 2 07 /07 /juillet /2009 21:52
 

 

 « Quand je vous aimerai? Ma foi, je ne sais pas…

Peut-être jamais! Peut-être demain…

Mais pas aujourd'hui, c'est certain! »

Carmen, Georges Bizet

 

 

 

 

Je suis une Carmen seule et bien amère,

Mon cœur est sans espoir,

Femme fatale, sans le vouloir,

Plus d’un m’a dit « ma chère,

 

Je vous aime »

Flattée, j’ai peut-être rougi

Et l’autre s’est mépris.

Je sème derrière moi ainsi,

 

Par des mots adroits, 

Les amants éconduits.

Pourquoi si l’on m’aime, moi,

Je n’ai qu’un regard surpris ?

 

Je n’aime pas dire non,

De peur de ne plus en avoir l’occasion.

Mais comment pourrais-je avec raison

 Tromper un pauvre garçon ?

 

L’un est beau, l’autre gentil,

Un troisième a de l’esprit,

Mais c’est un fait avéré :

Pas un seul ne sait

 

Faire naître de coupables pensées.

Ils sont tous aimables

Mais, jamais ne sont aimés.

J’en suis bien un peu coupable

 

Car qui suis-je

Pour exiger ce bien étrange mélange

De charme, d’élégance et de rareté,

Qu’ont les âmes en allées ?

 

Même ainsi, l’amour n’est qu’illusion,

Me dit ma chère raison,

Mais comme j’aimerais me tromper,

Comme j’aimerais aimer.

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Marie-Virginie - dans Un peu de poésie
commenter cet article

commentaires

L'orange Maltaise

  • : L'orange maltaise
  • L'orange maltaise
  • : « Il pourrait se trouver, parmi [mes lecteurs] quelqu’un de plus ingénieux ou de plus indulgent, qui prendra en me lisant ma défense contre moi-même. C’est à ce lecteur bienveillant, inconnu et peut-être introuvable, que j’offre le travail que je vais entreprendre. Je lui confie ma cause ; je le remercie d’avance de se charger de la défendre ; elle pourra paraître mauvaise à bien du monde ! » (Mémoires de la Duchesse de Dino, 1831)
  • Contact

Liens

Archives