Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Top articles

  • Kierkegaard, Soren est un génie...

    01 avril 2009 ( #Un peu de poésie )

    A Anthony qui m’a dit un jour Aimer le prophète des miettes [1] Il garde l’église comme on garde le lit Prisonnier à vie D’un père anxieux et craignant Dieu. Et qui a fait un fils déjà vieux. Il ne peut aimer Seulement chercher et pleurer Etudier et prier...

  • Samarcande

    02 avril 2009 ( #Un peu de poésie )

    Terre des marchands, bleu de reine, Une caravane se presse dans la plaine… Majesté millénaire et sable du désert : On voit l’étrange cité sortir de terre. L’or, le lapiz et la turquoise se traînent, Les couleurs éclatent, les épices tournoient, Partout...

  • L'étincelle du génie

    03 avril 2009 ( #Un peu de poésie )

    Au coin d’une rue Dans un violon qui joue, Dans un enfant, j’ai reconnu Calée entre le menton et la joue L’étincelle du génie… Ah pourtant, non ! Le voila qui se tourne Ces yeux, cette peine, Ne valent aucun son. L’étincelle du génie … Il me regarde et...

  • Maria Callas, quelle est cette voix étrange?

    03 avril 2009 ( #Un peu de poésie )

    Quelle est cette voix étrange Qui suspend le pas de l’ange ? Discipline de fer Triomphe de la chair Tissée au lourd métier Qu’on nomme volonté Trompeur maintien De ce corps fin, Elégant drapé D’une vanité blessée. Mais écoute ce qui se tait : Un froissement...

  • L'échiquier

    03 avril 2009 ( #Un peu de poésie )

    Un damier Des noirs, des blancs Sauvés et damnés, Le monde en deux temps. Pas de nuance, le cavalier avance, Au royaume de la froide raison, Une patiente étude Est toujours le prélude Au déplacement d’un pion. Dis-moi échiquier d’ébène, Quelle obscure...

  • Les Enfants du Paradis, dialogues de Jacques Prévert

    11 avril 2009 ( #Cinéma )

    Je retranscris ici un mémorable dialogue du film Les Enfants du Paradis (1945) de Marcel Carné. Garance, l’insaisissable Garance, qui tient autant de Carmen, que d’Esméralda, fait donc face avec une charmante insouciance à l’assassin Lacenaire. Insouciance,...

  • Le Chevalier et la Mort

    11 avril 2009 ( #Un peu de poésie )

    Le Septième Sceau, Ingmar Bergman[1] « Quand il eut ouvert le septième sceau Il se fit dans la nuée Un silence d’une demi-heure » Apocalypse 8 :1 La Mort sur une plage, La Mort en noir et blanc, Un Chevalier en age : La mort éventre ses rangs. Qui ose...

  • Les Liaisons dangereuses 1960, dialogues de Roger Vaillant

    12 avril 2009 ( #Cinéma )

    Je retranscris ici un dialogue du film de Roger Vadim (1928-2000), Les Liaisons dangereuses 1960. Les dialogues sont de Roger Vaillant. Mme de Merteuil y est incarnée par Jeanne Moreau (*1928) et Valmont par Gérard Philipe (1922-1959). On y retrouve une...

  • Les détournements de la poupée Barbie

    18 avril 2009 ( #Pensées du 365ème jour )

    Les détournements de Barbie sont innombrables, qu’il s’agisse de vidéos ou de photos où des personnes se déguisent en Barbie, ou de mises en scène parodiques d’une poupée Mattel, voir même de relookage complet de poupées bien réelles en individus peu...

  • Marques et phénomènes communautaires

    20 avril 2009 ( #Pensées du 365ème jour )

    Le phénomène d’appartenance à une communauté La création d’une communauté par une ou plusieurs marques est un phénomène facilement observable. Le plus significatif est sans doute ce qui se passe dans les cours de récréation dès l’école primaire avec les...

  • La Dolorosa (José Serrano), Alfredo Kraus

    23 avril 2009 ( #Musique )

    La Dolorosa est une zarzuela en deux actes composée par José Serrano (1873-1941), sur un texte de J.J. Lorente, dont la première représentation fut donnée en mai 1930 au Teatro Apolo de Valence. Le passage suivant (Relato de Rafael, 1er Acte) donne à...

  • La Tabernera del puerto (Pablo Sorozabal), Alfredo Kraus

    26 avril 2009 ( #Musique )

    La Tabernera del puerto est une zarzuela en trois actes de Pablo Sorozabal (1897--1988), sur un texte de Frederico Romero Sarachaga et Guillermo Fernandez-Shaw Iturralde, dont la première représentation fut donnée avril 1936 au Teatro Tivoli de Barcelone....

  • El huésped del Sevillano (Jacinto Guerrero), Alfredo Kraus

    01 mai 2009 ( #Musique )

    El huésped del Sevilano est une zarzuela en deux actes de Jacinto Guerrero (1895-1951), sur un livret de Juan Ignacio Luca de Tena et Enrique Reoyo, et dont la première représentation fut donnée en décembre 1926 au Teatro Apolo de Mardid. La pièce est...

  • Marques pour anti-conformistes: Emily the Strange

    02 mai 2009 ( #Pensées du 365ème jour )

    Emily est une adolescente de 13 ans qui passe sa vie à s’ennuyer en compagnie de ses meilleurs amis, quatre chats noirs, allusion plus ou moins crédible aux rituels sataniques et au « côté obscur ». Elle s’habille en noir, et sa peau très blanche forme...

  • Quelques réflexions sur la langue suédoise…

    03 mai 2009 ( #Culture )

    J’ai pour habitude de regarder les films étrangers en langue originale. Or, il s’agit souvent des films d’Ingmar Bergman, en suédois donc, avec des sous-titres anglais et quelques fois, avec des sous-titres suédois. En général, au bout de quelques minutes,...

  • Värmlandsvisan, Jussi Björling

    03 mai 2009 ( #Musique )

    Jussi Björling (1911-1960) figure parmi les grands ténors de la première moitié du XXème siècle, aux côtés de John McCormack, Gerorge Thill, Enrico Caruso, et autres Beniamino Gigli. Le chanteur suédois interprète ici le lied traditionnel Värmlandsvisan....

  • Duke Ellington: What is music to you?

    06 mai 2009 ( #Musique )

    Je publie ici un poème de Duke Ellington (1899-1974) qu’il consacre à celle qu’il appelle « sa maîtresse », la musique. A vrai dire le texte est intéressant tant par lui-même, que de par le personnage qui l’a écrit. Duke Ellington est qualifié à raison...

  • Glenn Gould, rêve de lagune en contrepoint

    10 mai 2009 ( #Un peu de poésie )

    J'écoutais Glenn Penché sur son clavier Et coulant en moi-même Je me laissais doucement glisser Vers le fond d’une lagune que je dessinais. Plus de pianiste à la tête penchée, Chaque note était un pas de ma pensée Qui dérivait, quelque peu égarée, Contente...

  • Berlin et la langue française

    23 mai 2009 ( #Culture )

    Dostoïevski disait des Russes de l’aristocratie qu’ils connaissent mieux la culture occidentale, en particulier française, que leur propre culture. Cette fascination pour l’Europe et pour la France remonte au siècle de Pierre le Grand, mais la Russie...

  • Vertigo (Sueurs froides) d'Alfred Hitchcock (1958)

    05 juillet 2009 ( #Cinéma )

    Un choix classique certes, mais pas par snobisme, juste parce qu’il faudrait un Hitchcock dans toute liste qui se respecte. La première fois que j’ai vu ce film, j’ignorais totalement de quoi il s’agissait et je n’avais, en plus, jamais vu de Hitchcock...

  • Barry Lyndon de Stanley Kubrick (1975)

    05 juillet 2009 ( #Cinéma )

    Barry Lyndon, c’est d’abord un souvenir d’enfance, un film « pour les grands » qu’on m’avait interdit de regarder et dont je conservais le souvenir des uniformes rouges vifs de l’armée de sa très gracieuse majesté, alliés à la musique militaire « British...

  • Amadeus de Milos Forman (1984)

    05 juillet 2009 ( #Cinéma )

    Amadeus présente l’inconfortable particularité d’être loué comme « introduction au classique » pour des gens qui n’ont rien à faire de la musique classique, qui la trouvent bien à écouter en voiture ou pour se relaxer, mais bon tout de même ennuyeuse....

  • Taking sides (Der Fall Furtwängler) d’Istvan Szabo (2001)

    07 juillet 2009 ( #Cinéma )

    Je voudrais parler ici d’un très bon film de 2001 du réalisateur hongrois István Szabó (*1938). Pour l’anecdote, il s’agit encore une fois d’un film que j’ai pris en route, encore une fois tard le soir, et encore une heureuse surprise. On revit ici la...

  • Anton Tchekhov, Une Banale histoire

    12 juillet 2009 ( #Littérature )

    Il est un universitaire cher à mon cœur. Il n’est pas connu, il est inventé, il est sorti tout habillé de l’esprit d’un médecin à l’esprit désespérément affûté. Cet homme c’est Nicolaï Stepanovitch, illustre professeur de médecine, conseiller secret qu’on...

  • Sonate d’automne (Höstsonaten) d’Ingmar Bergman (1978)

    19 juillet 2009 ( #Cinéma )

    Rien de drôle ici, rien de gai, on sait à quoi s’attendre lorsqu’on regarde un film de Bergman. Mais, il y a toujours cette justesse, cette profonde compréhension de l’humain (des femmes en particulier, diront certains) et cette esthétique si particulière....

1 2 3 4 > >>

L'orange Maltaise

  • : L'orange maltaise
  • L'orange maltaise
  • : « Il pourrait se trouver, parmi [mes lecteurs] quelqu’un de plus ingénieux ou de plus indulgent, qui prendra en me lisant ma défense contre moi-même. C’est à ce lecteur bienveillant, inconnu et peut-être introuvable, que j’offre le travail que je vais entreprendre. Je lui confie ma cause ; je le remercie d’avance de se charger de la défendre ; elle pourra paraître mauvaise à bien du monde ! » (Mémoires de la Duchesse de Dino, 1831)
  • Contact

Liens

Archives