Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2009 1 30 /03 /mars /2009 16:49



 

« Elle ira son chemin distraite, et sans entendre

Ce murmure d’amour élevé sur ses pas »

Un Secret, Félix Avers (1806-1850)

 

 

 

 

 

Elle avait la grâce discrète

D’une femme du monde,

Cette alchimie secrète,

Le scintillement d’une onde.

 

Elle avait comme

Un parfum de maintien

Qui murmurait : tout homme

En son sein est déjà mien.

 

Elle avait l’allure charmante

Elégante prestance,
Présence enivrante:

Une sage bacchante.

Son regard se posait,

 

Une grâce accordée…

Son regard enveloppait,

Une femme à aimer…

  

Et l’allure d’un murmure

Froissement de la soie,

Le son de sa voix,

Un Amour que l’on jure.

Partager cet article

Repost 0
Published by Marie-Virginie - dans Un peu de poésie
commenter cet article

commentaires

Aend 03/04/2009 15:53

Original.

L'orange Maltaise

  • : L'orange maltaise
  • L'orange maltaise
  • : « Il pourrait se trouver, parmi [mes lecteurs] quelqu’un de plus ingénieux ou de plus indulgent, qui prendra en me lisant ma défense contre moi-même. C’est à ce lecteur bienveillant, inconnu et peut-être introuvable, que j’offre le travail que je vais entreprendre. Je lui confie ma cause ; je le remercie d’avance de se charger de la défendre ; elle pourra paraître mauvaise à bien du monde ! » (Mémoires de la Duchesse de Dino, 1831)
  • Contact

Liens

Archives